Maraîchage et biodiversité

 

 

Objectif

 

Le projet « Evaluation des potentialités écologiques et économiques d’un modèle de polyculture verger-maraîchage-biodiversité en agriculture biologique

(modèle permaculturel) sur petite surface » vise deux objectifs :

  • une estimation de la viabilité d’un emploi de maraîcher sur une petite surface ;
  • l’impact d’une production maraichère sur la biodiversité des insectes.

 

Résultat

 

Le résultat visé est :

  • un modèle d’exploitation maraîchère viable pour une personne, avec les documents de base permettant de le dupliquer : exemple de plan de culture, estimation des temps de travail, alternatives de ventes, …
  • une publication de synthèse sur l’évolution de la faune enthologique.

 

Activités

 

La recherche-action consiste à :

  • installer et cultiver une surface d’un hectare, situé au sein d’une zone de monoculture, entourée de haies et plantée d’arbres fruitiers ;
  • commercialiser les récoltes à travers divers canaux ;
  • mesurer précisément les temps de travail ;
  • effectuer des relevés de la faune d’insectes.

 

Moyens

 

Le terrain de recherche est situé à Walhain, dans la propriété du projet Kampana, espace collaboratif destiné aux projets socialement innovants.

La force de travail est constituée de deux maraîchers à mi-temps qui progressent en tandem : Yannick Hostie, ayant plus de 25 ans d’expérience en maraîchage bio, et Jérôme Henreaux, jeune agronome.

Le projet dispose du matériel de base dont disposerait un maraîcher qui débute de manière professionnelle : petit outillage, motoculteur moyen, 3 serres, abri de rangement/espace de travail.

 

Partenariat

 

Dans sa phase de lancement, le projet est financé par la Wallonie. Il est mené en partenariat avec le Prof. Nicolas Vereeken et son équipe, de l’Université Libre de Bruxelles, et encadré par un comité scientifique. Ce dernier est composé de responsables agronomiques et de chercheurs, notamment du Centre wallon de Recherche Agronomique et l’Université Catholique de Louvain.

 

Référence

 

Le projet prend appui sur deux références :